Un palais d’épines et de roses, Sarah J. Maas

épines

Auteur : Sarah J. Maas

Éditions : La Martinière J. Fiction

Nombre de pages : 521

Prix : 18,90e

Genre : Fantasy, young-adult

 

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels. Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son géôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse. Et pourquoi lui et sa cour se cachent-ils derrière des masques ? Quel est le mal qui ronge son royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?

A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ? Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

monavis

Dès sa sortie, ce livre me donnait extrêmement envie. C’est notamment grâce à la chaîne youtube Livrement Addict, que j’avais entendu parler de cette saga. Je me suis donc jetée dessus et je l’ai lu presque immédiatement après. Et je vous l’annonce de suite, c’est un coup de cœur les amis !

Un palais d’épines et de roses, c’est une réécriture de La belle et la bête. Il n’en fallait pas plus pour me convaincre, La belle et la bête étant une de mes histoires préférées au monde. Et en effet, nous retrouvons bien les bases. Feyre, une jeune fille, vit avec son père et ses deux sœurs dans une modeste chaumière. Ils sont pauvres, et c’est Feyre qui s’occupe de tout, notamment de ramener la nourriture en chassant. Un jour de chasse, elle abat un loup. Mais pas n’importe quel loup, il s’agit d’un Immortel. Car au delà d’un mur dans la forêt se trouve le royaume des Immortels, royaume des Fae et autres créatures possédant des pouvoirs. Il est séparé du monde des humains. On dit que des créatures épouvantables vivent dans ce royaume. Humains et Immortels, des années auparavant, ont signés un Traité de paix. Un soir, une de ces créatures viendra chercher Feyre. Son erreur d’avoir tuer un Immortel lui offrira deux choix imposés par la créature : soit elle meurt, soit elle part vivre chez les Immortels, à Prythian. Elle choisira de suivre cette bête à Prythian, mais alors qu’elle pensait finir prisonnière, elle se retrouvera finalement hôte, dans un énorme et magnifique palais. Celui qui la détient n’est finalement pas si méchant et si bestial qu’il en a l’air, et Feyre apprendra quelle malédiction affecte les habitants de la Cour du Printemps dans laquelle elle se trouve.

L’univers crée par Sarah J. Maas est très complet et surtout captivant. J’ai adoré Prythian, j’ai adoré la Cour du Printemps avec ses collines verdoyantes, son lac scintillant et sa forêt inquiétante. Les lieux décrits par l’auteure sont simplement sublimes. J’ai énormément aimé l’histoire des Immortels et les différentes Cours qui constituent tout leur territoire. Nous croisons la route de créatures absolument terrifiantes. Bref, un univers bien construit, mystérieux et plutôt sombre, j’ai moi aussi succombé au charme de Prythian.

En ce qui concerne les personnages, j’ai eu un petit coup de cœur pour l’héroïne, Feyre. Je la trouve loin des clichés souvent liés aux jeunes femmes dans les romans youg-adult. Ici, je l’ai trouvée franche, sans langue de bois, courageuse et soucieuse de veiller sur les siens à tout prix. Elle est loyale et ne se laisse pas faire. C’est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée. Tamlin, son geôlier m’a aussi beaucoup touchée. C’est un Grand Fae et un Grand Seigneur, respectueux des gens qui le servent et très protecteur envers Feyre. Il n’est pas celui que l’on croit. La malédiction qui le touche lui et toute sa Cour le fait souffrir. Ce n’est pas un tyran, au contraire. La relation qui naît entre Feyre et lui prend son temps.

Il est vrai que toute la première partie du roman est assez lente. L’auteure prend énormément de temps pour poser le contexte et pour nous familiariser avec son univers et ses personnages. Si cela a pu en déranger certains, ça n’a pas été mon cas. Oui, il ne se passe pas grand chose dans cette première partie et pourtant je l’ai beaucoup appréciée. Tout se déroule progressivement. Nous suivons Feyre dans sa nouvelle vie, dans ce gigantesque château et dans la découverte de son nouvel environnement bien plus dangereux que le territoire des humains. La deuxième partie du roman vient considérablement dynamiser toute cette première partie plutôt calme. Et là, j’en ai pris plein les yeux. Je ne vous dévoilerai rien de l’intrigue bien-sûr, mais attendez-vous à faire la connaissance d’une souveraine impitoyable de chez laquelle il est très compliqué de s’enfuir. L’action s’enchaîne à grande vitesse et j’ai été assez étonnée de la violence de certaines scènes alors qu’il s’agit, à la base, d’un roman « jeunesse ». Mais j’ai été agréablement surprise. L’auteure ne ménage ni ses personnages, si ses lecteurs ! J’étais incapable de lâcher ce roman.

L’arrivée d’un personnage, Rhysand, Grand Seigneur de la Cour de la nuit, va amener quelque chose de très très intéressant au récit et dans les relations qui unissent les différents personnages. Beaucoup ont adoré ce personnage, je les comprends. Ça m’a pris du temps, mais j’ai moi aussi, fini par l’apprécier. On ne le voit vraiment pas beaucoup dans ce premier tome, mais je pense que c’est volontaire de la part de l’auteure. Elle nous met l’eau à la bouche pour nous le faire découvrir pleinement dans le second tome je pense. Un deuxième tome qui promet d’être extrêmement intéressant vis à vis de ce personnage qui chamboulera tout le court de l’intrigue à mon avis.

Vous l’aurez compris, Un palais d’épines et de roses est une pépite. L’auteure m’a totalement embarquée dans son univers peuplé de Fae et de créatures plus surprenantes les unes que les autres. Bref, je vous conseille ce roman à 1000% et je n’ai qu’une hâte, lire la suite !!!

manote

18/20

Publicités

22 commentaires sur « Un palais d’épines et de roses, Sarah J. Maas »

  1. Je ne suis pas trop branchée réécriture d’habitude mais je dois avouer que celle-ci me donne très très envie. Déjà parce que c’est la Belle et la bête et que, comme toi, j’adooooore cette histoire. Mais aussi parce que Sarah J. Maas semble être une super auteur, je n’ai jamais rien lu de négatif sur ses livres :O

    Aimé par 1 personne

    1. Moi aussi j’entendais beaucoup de bien sur cette auteure et j’entendais déjà parler de cette saga bien avant qu’elle sorte en France. Dès que j’ai su que c’était inspiré de La belle & la bête je n’ai pas hésité !

      J'aime

  2. J’ai beaucoup vu passer ce livre en photo sur Instagram, mais je ne m’étais jamais vraiment penchée dessus (j’ai tellement de trucs à lire, c’est affolant!) Mais là, du coup, tu as attisé ma curiosité! J’ai envie de le lire!!!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s