La seule chose qui compte vraiment, Nathalie Somers

nath

Auteur : Nathalie Somers / Éditions : Fleurus / Nombre de pages : 158 / Prix : 14,90e

Genre : Jeunesse, contemporain

 Lise a, depuis longtemps, l’habitude de voir les hommes défiler dans la vie de sa mère. Ces TGV comme elle les nomme, elle les ignore superbement. Elle, ce dont elle rêve, c’est de devenir championne de gymnastique. Mais avec la puberté, son corps la trahit : elle devient trop grande, trop volumineuse… face à son destin contrarié, elle va devoir faire des choix douloureux.

monavis

Avant tout je remercie la librairie Sauramps pour l’envoi de ce petit roman que j’ai beaucoup aimé. C’était une histoire touchante, abordant plusieurs points importants à l’adolescence.

Nous suivons le personnage de Lise qui est en troisième. C’est une jeune fille très cynique pour son âge. Elle a grandi sans père et vit avec une mère qui ne s’occupe pas d’elle mais qui préfère enchaîner les relations amoureuses sans se préoccuper de l’impact que cela peut avoir sur Lise. Malgré tout, Lise a une passion, c’est la gymnastique. Avec sa meilleure amie Marie, elles rêvent d’être sélectionnées pour le championnat de France. Oui mais voilà, à l’adolescence le corps change et Lise s’en rendra vite compte. Elle grandit, elle grossit, et son niveau en gymnastique diminue. Elle n’est pas sélectionnée pour les championnats et se sent extrêmement mal, la gymnastique étant la seule chose qui la rend heureuse. Alors qu’elle abandonnait tout espoir d’être un jour championne, sa mère lui présente son nouveau copain du moment, Vincent. Vincent est professeur d’escrime et transmettra sa passion à Lise, qui reprendra confiance en elle.

J’ai trouvé les thèmes abordés par l’auteur très intéressants et très importants surtout au moment de l’adolescence. L’absence du père est un des sujets du livre et nous voyons très bien que ce manque de figure paternelle fait souffrir Lise, qui trouvera en Vincent le père qu’elle n’a jamais eu. J’ai aimé la relation entre Lise et Vincent. J’ai l’ai trouvée touchante. Le changement du corps est également un facteur important de l’adolescence et Lise le constate parfaitement. Elle grandit plus vite que la plupart des filles de son âge et elle ne comprend pas pourquoi. A cet âge, il est très dur de renoncer à ses rêves mais l’auteur nous montre bien que rien n’est perdu et que lorsque l’on veut réellement accomplir quelque-chose, il y a toujours un moyen d’y arriver.

Les relations d’amitié sont aussi abordées. La rivalité féminine est pesante pour la jeune fille. A cet âge, les filles sont souvent impitoyables entre elles. Lise se rendra compte que celle qu’elle pensait être son amie ne lui veut pas forcément du bien. Malgré toutes ces choses, Lise parvient à toujours franchir les nouveaux obstacles qui se dressent devant elle. J’ai trouvé qu’elle était courageuse et surtout très déterminée à concrétiser ses objectifs.

Le point noir de l’histoire, c’est Juliette, la mère de Lise. D’ailleurs, Lise ne l’appelle pas « maman », mais Juliette tout au long du livre. Ça m’a énormément frustrée de voir cette mère totalement désintéressée de la vie de sa fille et qui ne pensait qu’à une chose, ses relations amoureuses. Avoir grandi sans père et devoir supporter une mère telle que Juliette ne doit pas être facile pour Lise. C’est pour cela que j’ai admiré la force de caractère de cette jeune fille.

La fin est très jolie, très touchante. En très peu de pages (car c’est un roman très court), l’auteure a su aborder des sujets qui touchent beaucoup d’adolescents. J’ai trouvé ce roman très juste et je vous le recommande, malgré le fait que ce soit très jeunesse. Je vous met une photo de la couverture du livre.

La-seule-chose-qui-compte-vraiment

manote

15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s