Lux, Obsidienne, Jennifer L. Armentrout

lux

Auteur : Jennifer L. Armentrout

Éditions : J’ai lu

Nombre de pages : 378

Prix : 13e

Genre : Fantastique

 

Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s’attend à tout sauf rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n’en est pas moins insupportable et arrogant !
Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d’un autre œil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l’éviter quand tout lui crie de s’en approcher ?

monavis

 

J’ai un énorme train de retard concernant cette saga. Et oui, je ne la commence que maintenant. Ce premier tome m’intriguait beaucoup et depuis un petit moment. Avec ma copine Justine, nous avons décidé de le lire en lecture commune. En ce qui me concerne, j’ai beaucoup aimé cette histoire mais avec Justine, nous nous accordons à dire que certains clichés persistent et que certains évènements sont trop prévisibles.

Kat et sa mère viennent tout juste d’emménager dans une petite ville perdue de Virginie-Occidentale. Après la mort de son mari, la mère de Kat décide de changer de vie afin qu’elle et sa fille puissent prendre un nouveau départ. Dès leur arrivée, la mère de Kat persuade la jeune fille de faire connaissance avec leurs voisins, un garçon et une fille qui semblent avoir le même âge que Kat. Une amitié s’installera entre Kat et l’autre jeune fille, Dee. En revanche, on ne peut pas en dire autant de Daemon, son frère. Ce dernier ne semble pas apprécier Kat et tous deux ne font que de s’envoyer des piques à longueur de temps. Malgré ces chamailleries, Kat est très attirée par Daemon. Plus le temps passe, plus Kat se rend compte que cette famille cache quelque-chose.

J’avais peur, je l’admets, de lire une histoire très similaire à Twilight ou Les étoiles de Noss Head. Je pense que c’est pour cette raison que j’ai tant tardé à me lancer. Finalement j’ai été heureuse de constater que ce n’était pas le cas. Pas de vampires ni de loups garou à l’horizon et c’est tant mieux, je frôlais l’overdose. L’intrigue s’installe plutôt doucement. La révélation sur la famille Black arrive assez tard dans le récit et j’ai trouvé ça plutôt bien, Jennifer L. Armentrout a pris son temps et c’est appréciable. J’ai aimé découvrir le secret de Deamon et Dee, la révélation change de tout ce que l’on a l’habitude de voir dans ce genre de roman. Par contre, l’auteure, pour moi, a cédé à quelques facilités dans son récit. La révélation est faite de manière plutôt attendue, et pas très originale. J’ai pu deviner à l’avance plusieurs éléments de l’histoire. Le schéma de ce genre de roman young-adult semble se répéter à l’infini et cela manquait de surprises. Dommage.

En ce qui concerne les personnages, j’ai aimé Kat. Le fait qu’elle soit une grande lectrice et qu’elle tienne un blog littéraire l’a rendue plutôt cool, je l’avoue ahah. Je l’ai trouvée drôle, et ayant un sens de la répartie assez bon face à un Daemon plus qu’insupportable. Vous verrez au cours de l’histoire qu’elle sait également se montrer courageuse. MAIS, car oui il y a un mais, Kat aussi n’a pas échappée au problème du cliché de l’adolescente qui ne fait que de s’extasier face à un garçon et ce, à chaque fois qu’elle est en sa présence. « Je le hais mais il est si sexy ! » Pourquoi rendre les personnages féminins toujours aussi bêbêtes lorsqu’un beau garçon est dans les parages ? Je ne sais pas si c’est parce que c’était la journée de la femme il y a peu et que mon côté féministe ressort en ce moment, mais je suis de plus en plus agacée par ce genre de filles dans les romans. Oui Daemon est joli garçon, mais est-ce vraiment utile de le considérer comme un dieu pendant 400 pages ?

Daemon lui, est le genre de garçon qui se montre méchant et blessant dès qu’il en a l’occasion. J’avoue que plusieurs de ses répliques m’ont souvent fait rire. J’ai trouvé ses échanges avec Kat très drôles. J’ai aimé en apprendre plus sur lui et sur le passé de sa famille. Je pense que mon personnage préféré reste Dee que j’ai trouvée touchante. Ce qu’elle veut, c’est une amie, une vraie malgré que cela soit compliqué (vous comprendrez pourquoi en le lisant bien-sûr). C’était un personnage plein de sincérité et de bienveillance.

Le rythme est assez soutenu tout au long du roman, je ne me suis pas ennuyée une seconde. La plume de l’auteure a été très agréable à lire, tout est allé très vite. Avec Justine, nous étions étonnées d’avoir terminé aussi rapidement ce premier tome. L’histoire est assez addictive et la vraie nature de la famille Black a su rendre le tout intéressant et intriguant. J’ai déjà le deuxième tome en ma possession et je le lirai avec plaisir. Ce n’est pas un coup de cœur, mais j’ai tout de même passé un excellent moment de lecture.

manote

15/20

Publicités

4 commentaires sur « Lux, Obsidienne, Jennifer L. Armentrout »

  1. J’avoue que ce roman est dans ma PAL et que j’ai les mêmes réserves que toi avant que tu ne le lise : j’ai un peu peu des clichés et des ressemblances avec d’autres sagas … Mais les avis sont plutôt positives à son propos donc il faudrait vraiment que je m’y mette 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s