Pour l’amour d’un Highlander, Eulalie Lombard

high.png

Auteur : Eulalie Lombard / Editions : Autoédité / Nombre de pages : 254 / Prix : 12,50e

Genre : Romance, Historique

1560. Adrastée de Nemours, noble héritière française, se voit contrainte de quitter la cour pour épouser un Highlander, sur conseil de la reine Mary Stuart d’Ecosse, alors souveraine de France. Darren MacLennan, Laird de l’île de North Uist, est obligé d’accepter cette union pour remplir les coffres d’or et ainsi faire face aux clans adverses.

Prisonniers de ce mariage qu’ils n’ont jamais voulu, parviendront-ils à surmonter leurs préjugés, tandis que leurs ennemis patientent dans l’ombre ?

Aussi différents soient-ils, certains êtres sont fait pour s’aimer.

monavis

Je remercie Eulalie de m’avoir fait confiance encore une fois et de m’avoir envoyé son nouveau roman, Pour l’amour d’un Highlander. J’avais lu le premier tome de Droit de sang d’Eulalie que j’avais adoré et j’ai eu la même sensation concernant les aventures d’Adrastée dans cette nouvelle histoire. Quand j’ai lu le résumé et que j’ai vu le mot Ecosse, j’ai tout de suite eu envie de le lire (si vous me connaissez un peu vous savez que j’ai une petite obsession avec ce pays). Bref, encore une jolie lecture, merci Eulalie…

Darren, Laird de l’île de North Uist en Ecosse, a accepté d’épouser une femme sans même la connaître afin de pouvoir subvenir aux besoins de son clan qui est en grande difficulté. C’est dans ce contexte particulier qu’il va faire la rencontre d’Adrastée de Nemours, noble française qui a dû quitter la cour de France pour s’unir à lui. Les deux auront du mal à s’apprivoiser et leurs forts tempéraments n’arrangeront rien ! Pourtant, au fur et à mesure et en prenant le temps de se connaître l’un l’autre, l’amour semble naître doucement. Mais entre les clans ennemis à celui de Darren et un duc français qui ne recule devant rien pour récupérer Adrastée, la vie des deux nouveaux amoureux va être mouvementée !

Encore une fois, Eulalie a le don de créer des personnages féminins forts dont on se souvient. Ça avait été le cas avec Droit de sang et le personnage d’Essylt. Bien que ces deux héroïnes soient très différentes l’une de l’autre, je leur ai trouvé un trait de ressemblance : elles sont bienveillantes. Et j’avais tellement aimé Essylt que ça m’a vraiment fait plaisir de faire la rencontre d’Adrastée qui a bon cœur elle aussi malgré un caractère bien trempé et très affirmé. Elle est noble et précieuse et lorsqu’elle arrive dans le château de Darren dans les highlands, c’est un peu plus rustique que le confort auquel elle a toujours été habituée ! Cela m’a fait sourire et j’ai su qu’elle allait rapidement prendre ses marques. Avec un tempérament pareil, on s’adapte à toutes les situations  non ?!

J’ai aimé l’évolution de la relation entre Darren et Adrastée. Ils ont des failles, ils font des erreurs et cela les rend crédibles. Darren se montre cruel et maladroit, comme si Adrastée lui était due mais il va vite comprendre qu’avec les femmes, il faut être un peu plus subtile ! Et croyez-moi, Adrastée saura le lui faire remarquer (des objets vont même voler !). Le caractère plutôt bourru de Darren va s’apaiser au fil des pages et il va entrevoir chez Adrastée, outre sa beauté, quelque-chose de plus profond qui va réellement le toucher.

Tout ne tourne pas autour l’histoire d’amour. Le clan de Darren, appauvri par les attaques des clans ennemis et par la guerre, a besoin de retrouver une vie confortable et paisible. Même si la dot obtenue grâce à son mariage avec Adrastée va aider Darren à rétablir un semblant de vie dans son clan, le jeune laird n’aura de cesse de veiller à ce que tout se passe bien. Pendant ce temps, Adrastée tentera tant bien que mal à se faire une place au sein de son nouveau foyer en nouant des liens avec certaines femmes du clan et en s’investissant dans l’éducation des enfants. Si tout semble se passer comme prévu, des rebondissements viendront perturber l’apprentissage de cette nouvelle vie : ennemis, enlèvement, dangers, fuite à travers le pays, les personnages n’ont pas le temps de s’ennuyer et nous non plus.

J’ai pu lire certains commentaires de personnes qui déploraient la présence de fautes d’orthographe dans le roman d’Eulalie. Il faut prendre en compte que l’auto-édition n’est pas facile et qu’Eulalie gère elle-même la publication de ses écrits. Pour moi, cela n’enlève rien à la justesse de sa plume qui moi, me plaît énormément. Je tenais à le souligner. Si j’avais juste une petite remarque à faire, ce serait sur la description des paysages de l’Ecosse et des highlands qui mériterait d’être encore plus poussée et détaillée !

Vous l’aurez compris, j’ai adoré Pour l’amour d’un Highlander et j’ai vraiment hâte de connaître la suite des aventures de Darren et Adrastée !

deuxieme

 

3 commentaires sur « Pour l’amour d’un Highlander, Eulalie Lombard »

  1. J’avais vu passer ce roman sur ton Instagram et il me tentait déjà beaucoup, mais avec cette chronique… wow ! Je suis fan de ta manière d’écrire et de donner ton avis sur le roman. Ton écriture est pleine de douceur j’adore 😍
    Bref, je suis encore plus attirée par ce roman maintenant ! Je vais sans doute craquer très prochainement ! 🙈

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s