La bibliothèque des citrons, Jo Cotterill

citronsAuteur : Jo Cotterill / Éditions : Fleurus / Nombre de pages : 358 / Prix : 15,90e

Genre : Jeunesse, contemporain

 A dix ans, Calypso n’a pas d’ami et trouve refuge dans les livres de sa bibliothèque, qu’elle dévore. Sa solitude prend fin le jour où arrive dans sa classe une nouvelle, Mae, qui bouscule ses habitudes de lectrice solitaire et lui ouvre les horizons insoupçonnés de l’amitié. Amitié qui tombe à pic, car à la maison les choses tournent de moins en moins rond. Le père de Calypso, veuf depuis cinq ans, vit muré dans son travail et son silence. Il s’est attelé à l’écriture d’une histoire encyclopédique du citron. Par une froide soirée d’automne, ces maudits agrumes vont brusquement déverser sur la vie de Calypso une amertume parfaitement inattendue… Il faudra toute l’amitié de Mae et la générosité de sa famille pour que cette découverte acide devienne le point de départ d’un chemin de guérison où l’amour, enfin, pourra ressurgir !

monavis

Merci mille fois à la librairie Sauramps pour l’envoi de ce roman qui a été une petite pépite, une bouffée d’air frais et d’amour qui m’a beaucoup touchée. C’est un roman qui parle de littérature, d’amitié, de deuil, d’amour. Un petit coup de cœur que je vous encourage à découvrir !

Calypso, une petite fille de dix ans, vit seule avec son père depuis la mort de sa maman. Son père lui a toujours répété d’utiliser sa force intérieure afin de ne pas être triste et d’affronter le monde seule, ce que fait Calypso depuis ce triste évènement. Elle a trouvé refuge dans les livres et les dévore les uns après les autres. Malgré que son quotidien soit bercé d’histoires et de personnages, Calypso est une petit fille assez seule, solitaire. Son père est souvent enfermé dans son bureau. Il écrit un livre sur l’histoire des citrons et cela lui prend tout son temps, au point qu’il en oublie sa fille. Mais tout change le jour où Mae, une nouvelle élève, arrive dans la classe de Calypso. Alors qu’elle ne parlait à personne, Calypso découvrira l’amitié avec Mae. Elle aussi aime les livres et toutes les deux tisseront une relation forte et touchante.

Calypso est une petite fille qui m’a beaucoup émue. Son papa est très prit par son travail et à son âge, c’est elle qui s’occupe de tout : faire à manger, faire les courses, aider son père. Elle a grandi bien vite et se montre très mature. C’est une histoire à la fois triste et à la fois pleine d’espoir. Alors que sa maman lui manque, c’est de son père qu’elle prend soin malgré qu’il soit peu présent pour elle. Sa découverte de l’amitié avec Mae est extraordinaire. Elle qui n’avait jamais partagé sa passion commence à parler de livres avec Mae et c’est comme ça qu’elle s’épanouira au fil des pages. D’une petite fille renfermée, elle devient petit à petit une petite fille joyeuse, enjouée et pleine de projet, notamment celui d’écrire un livre avec Mae. Leurs deux personnalités étaient faites pour s’entendre et leur complicité est indéniable et très émouvante ! Il n’y a qu’à voir la façon dont-elles se conseillent des livres l’une et l’autre. Un bonheur.

Nous suivons Calypso tout au long de ses questionnements et de ses prises de conscience. D’abord résignée à s’occuper de son père, elle finit par se rendre compte qu’il n’est pas normal pour une petite fille de son âge de ne pas recevoir de câlin de son papa, de ne pas pouvoir rentrer de l’école et qu’on prenne soin d’elle. Son évolution sera grande et elle prendra les choses en main pour avoir la vie qu’elle et son père méritent tous les deux. Le manque de sa maman se fait énormément ressentir. C’était une femme pleine de vie, peintre et grande lectrice. Calypso a une bibliothèque pleine des livres de sa maman et attend d’avoir l’âge approprié pour pouvoir s’y plonger et grâce à ça, le lien entre elle et sa maman n’est pas rompu. Il est là, il existe, grâce aux livres.

La bibliothèque des citrons est un livre jeunesse qui aborde des sujets que je trouve importants. Comme quoi les livres jeunesse proposent parfois des histoires bouleversantes et qui soulèvent des points intéressants qui peuvent toucher tous les enfants. Ces sujets sont traités très simplement et avec une grande justesse. C’est un roman qui se dévore, qui se lit très rapidement et très facilement. Une fois ouvert, difficile de le refermer.

Vous allez adorer Calypso j’en suis sûre. C’est un personnage dont je me rappellerai longtemps pour son amour des livres, pour sa force intérieure qui lui a permis d’aider son papa, pour son ouverture au monde grâce à Mae. Un livre qui évoque pleins de sentiments et provoque beaucoup d’émotions : la tristesse comme la joie. Lisez-le.

manote

18/20


Merci

Résultat de recherche d'images pour

Publicités

17 commentaires sur « La bibliothèque des citrons, Jo Cotterill »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s