La femme secrète, Anna Ekberg

femme

Auteur : Anna Ekberg/ Éditions : Cherche Midi / Nombre de pages : 479/ Prix : 22e

Genre : Policier, Thriller

 Louise Andersen, la quarantaine, vit dans un petit village retiré sur l’île de Bornholm, au Danemark. Elle partage l’existence d’un écrivain, Joachim, de dix ans son aîné. Tous deux mènent une vie sans histoires. Jusqu’au jour où un homme, Edmund, arrive sur l’île et reconnaît Louise : c’est sa femme, Helene, disparue sans laisser de traces trois ans plus tôt. Il en est persuadé. Et tout porte à croire qu’il a raison. Louise, stupéfaite par cette confusion, va essayer d’en savoir plus sur Helene, dont la vie semble avoir été beaucoup plus mystérieuse et exaltante que la sienne. Mais si se mettre ainsi dans la peau d’une autre femme a quelque chose d’enivrant, on peut aussi y perdre la raison… voire bien plus.

monavis

Merci encore aux éditions Cherche Midi de m’avoir fait confiance et de m’avoir envoyé La femme secrète, un thriller que j’ai beaucoup apprécié malgré quelques éléments de l’intrigue parfois tirés par les cheveux. J’ai passé un très bon moment de lecture et pour un premier roman de l’auteure c’est plutôt réussi ! J’ai été ravie de pouvoir lire ce livre en lecture commune avec Amélie, je vous laisse son blog ICI. Vous pouvez aller lire sa chronique !

Dans cette histoire nous suivons un couple, Louise et Joachim, qui vivent tous les deux sur une petite île, l’île de Bornholm au Danemark. Lui est écrivain, elle tient un petit café et leur vie est plutôt paisible. Jusqu’au jour où un homme étrange débarque dans le café et interpelle Louise en l’appelant Helene. Cet homme semble être certain que Louise est en fait sa femme, Helene, disparue depuis trois ans. Louise est décontenancée et bien qu’elle n’en croit pas un mot et le prend pour un fou, elle se sent tout de même troublée par cet homme. Louise et Joachim seront emmenés au poste de police où il apprendront que cet homme, Edmund, semble avoir dit la vérité. Louise serait en fait Helene.

C’est à la suite de cet événement que l’intrigue va commencer à s’installer tout doucement bien que l’auteure nous ait déjà donné un avant goût de l’histoire grâce à un prologue qui nous apprend un élément important du récit, sans nous en dire trop. Deux femmes, deux identités pour une seule et même personne. J’ai beaucoup aimé cette thématique et j’avais vraiment hâte de pouvoir démêler le vrai du faux. A travers le personnage de Louise nous découvrons donc l’existence d’Helene Soderberg et nous suivons donc le parcours de Louise pour retrouver la mémoire de son ancienne vie qui lui est totalement inconnue. Qui est cette Helene et où est passée la vraie Louise ?

Dans ce roman, il y a une alternance entre deux points de vue. Celui de Louise et celui de Joachim qui tenteront chacun de leur côté de comprendre ce qui s’est passé. Deux enquêtes parallèles que j’ai pris énormément de plaisir à suivre. Louise enquête sur son passé, sur les raisons de sa disparition et sur sa vie familiale. Joachim lui, tentera de lui venir en aide en menant sa propre enquête qui nous emmènera dans des endroits extrêmement sombres, glauques et inquiétants. Grâce au personnage de Joachim nous découvrons plusieurs milieux où se passent des choses affreuses, le milieu de la prostitution, le milieu élitiste de l’art et des artistes. Tant d’endroits différents mais qui semblent tous liés les uns aux autres dans cette affaire. J’ai trouvé les parties du point de vue de Joachim très fortes et je les aient préférées à celles de Louise que j’ai trouvée parfois agaçante.

Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’on ne s’ennuie pas une seule seconde avec ce roman. Il y a énormément de rebondissements et d’éléments inattendus. Amélie et moi avions certaines théories mais à chaque fois, on se trompaient complètement. C’est un bon point et en même temps, ça a aussi été le point négatif pour nous. Certains éléments de l’intrigue étaient parfois un peu gros, un peu tirés par les cheveux, parfois peu crédibles. Il y énormément d’informations a assimiler et je me disais parfois que l’auteure avait voulu en faire un peu trop pour ce premier roman. Plusieurs fois je me suis dit « comme par hasard » car certaines réponses tombaient entre les mains des personnages de manière un peu trop simple et malgré que Louise et Joachim vivent des moments difficiles lors de leurs enquêtes, la solution s’impose souvent à eux sans qu’ils aient eu besoin de lutter.

Malgré ce petit point négatif, j’ai tout de même été surprise plusieurs fois pendant ma lecture. Ce que je croyais s’avérait souvent faux et j’ai aimé que l’auteure me mène en bateau. L’ambiance du roman est assez anxiogène. Un autre point que j’ai apprécié c’est le fait que cela se déroule au Danemark, un pays où aucun livre ne m’avait encore emmenée !

Entre perte de mémoire, magouilles familiales et meurtre, La femme secrète a parfaitement rempli son rôle. Une histoire de quête d’identité, de découverte d’un passé complètement occulté. Un thriller complexe, addictif et bien mené que j’ai pris plaisir à lire et que je vous conseille.

manote

15/20


Merci

cherche-midi

Publicités

5 commentaires sur « La femme secrète, Anna Ekberg »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s