Ronces Blanches et Roses Rouges, Laetitia Arnould

roncesAuteur : Laetitia Arnould

Éditions : Magic Mirror

Nombre de pages : 150

Date de sortie : 27 février 2017

Genre : Contes

 

Orphelines d’un passé dont elles n’ont aucun souvenir, Sirona et sa jeune sœur Eloane sont aussi différentes qu’inséparables. Quand leur tutrice, Iphigénie Whitecombe, fiance l’aînée à un inconnu, leur avenir sombre dans l’incertitude… Pour échapper au mariage qui l’effraie et à la colère dévastatrice de Mme Whitecombe, Sirona prend la fuite. Au cœur d’une fôret obscure et de sa propre tourmente, elle se fait toutefois une promesse : celle de revenir chercher sa sœur. Quitte à affronter l’ours qui rôde dans son sillage. Quitte à suivre les ronces blanches et les roses rouges. Quitte à croire en la magie.

Mais c’est sans compter sur l’énigmatique pianiste qui compose une toile de mélodies enivrantes, dans son château où la nuit est synonyme de toujours… La musique, le désir de vengeance, l’amour véritable comme l’attirance malsaine tissent les fils rouges et blancs qui se croisent et se nouent jusqu’à la fin de ce récit enchanteur, inspiré par le conte des frères Grimm : Blanche-Neige et Rose-Rouge.

monavis

Merci aux éditions Magic Mirror de m’avoir donné l’opportunité de pouvoir découvrir leur première parution, Ronces Blanches et Roses Rouges avant sa sortie officielle. Étant une grande fan de contes de fées, cette histoire inspirée d’un conte des frères Grimm a été une excellente lecture, pleine de magie et de mystère.

Sirona et Eloane, deux sœurs inséparables malgré leurs caractères bien différents, n’ont aucun souvenirs de leur enfance sans vraiment savoir pourquoi. Tout ce qu’elles savent, c’est que depuis plusieurs années, elles vivent sous la tutelle de Mme Whitecombe, dans une chaumière éloignée de tout. Plus les jours passent, plus Mme Whitecombe a un comportement étrange. Et en effet, Sirona apprendra que sa tutrice veut la marier à un homme et ainsi séparer les deux sœurs. Sirona, furieuse, refuse ce fiancé qu’elle ne connaît pas. Après un évènement que je vous laisse découvrir, Sirona sera forcée de fuir, laissant sa sœur derrière elle. C’est à ce moment précis que commence la folle histoire de Sirona, qui se retrouvera otage d’un château inquiétant habité par un Pianiste aussi dérangeant qu’envoûtant.

Je ne connaissais que vaguement le conte des frères Grimm, Blanche-Neige et Rose-Rouge. D’ailleurs, ce conte est disponible à la fin du livre, si cela vous intéresse de débuter par l’histoire qui a inspiré Laetitia Arnould pour son roman. J’avoue avoir fait quelques petits liens avec La belle et la Bête également, pour mon plus grand plaisir. Sirona, détenue malgré elle dans un château où réside un homme mystérieux et effrayant. Ça vous dit quelque-chose ? J’ai adoré. La plume de l’auteure nous emmène dans un endroit à la fois féérique et inquiétant. Malgré qu’il s’agisse d’une réécriture de conte si l’on peut dire, tout n’est pas rose au contraire. L’ambiance du château dans lequel Sirona est enfermée est oppressante, angoissante. Imaginez : un château aux fenêtres condamnées, où règne l’obscurité et où bougies et chandeliers sont la seule source de lumière. Ajoutez à cela des airs de piano envoûtants qui résonnent dans chacune des pièces et un hôte qui semble apparaître et disparaître à sa guise. J’ai énormément aimé cette atmosphère mystérieuse et tentais de comprendre pourquoi Sirona était là et me demandais ce que cet homme étrange lui voulait. Vous verrez comment le passé des deux sœurs se révélera à elles et quelle importance leur vie d’avant aura sur leur futur.

Les évènements et les actions s’enchaînent rapidement et l’intrigue nous est dévoilée petit à petit. Chaque fois que quelque-chose semble se régler, un autre problème survient et remet l’intrigue en cause. Et tout ça de façon très cohérente. L’histoire respecte le code des contes puisqu’à chaque début de chapitre, un petit texte à valeur morale nous est présenté et il sera la ligne directrice de tout le chapitre ensuite. Ces petits textes pleins de vérité nous guident à travers tout le roman et ce sont le genre de petits conseils que l’on voudrait lire à nos enfants ou petits enfants et l’aspect féérique n’en a été que renforcé.

J’ai adoré le personnage principal, Sirona. Elle est forte, courageuse et loyale mais a tout de même des faiblesses. C’est une jeune fille très terre à terre pour qui la magie n’est qu’une bêtise qui n’existe pas. Sa sœur, elle, est tout l’inverse. Rêveuse, enjouée, elle s’émerveille de tout, tout le temps et je l’ai trouvée extrêmement touchante. La magie, elle y croit dur comme fer. Ces deux sœurs que tout oppose sont tout de même inséparables et se complètent parfaitement. Toujours là l’une pour l’autre, elles se sauveront mutuellement au court du récit. Mais n’oubliez-pas, dans les contes, il y a aussi les méchants. Et cette histoire ne fait pas exception. Un musicien à moitié fou et une sorcière d’un nouveau genre vous feront frissonner comme moi, je l’espère !

Je voulais m’attarder un instant sur le personnage du Pianiste que j’ai trouvé plutôt intéressant. Dans les contes pour enfants, en général, un personnage est soit tout blanc, soit tout noir. Il s’agit soit d’un gentil, soit d’un méchant. Ici, ce n’est pas le cas, et ce pour une raison que vous découvrirez en lisant ce roman. C’est un personnage nuancé à la fois touchant et effrayant, je l’ai beaucoup apprécié. Il donne à la musique une place très importante dans toute cette histoire et les mélodies enivrantes décrites à travers les pages ont su, moi aussi, me transporter.

 La maison d’édition Magic Mirror, avec cette première parution, nous promet, je pense, de jolies choses à venir et que j’ai déjà très hâte de découvrir. Si vous aimez ces contes qui ont bercé notre enfance et que vous souhaitez les découvrir d’une manière nouvelle, n’hésitez pas à régulièrement vous renseigner sur les nouveautés de Magic Mirror ici.

Ronces Blanches et Roses Rouges a été une très bonne lecture réunissant des éléments que j’adore : magie, mystère, amour. Foncez découvrir cette histoire !

manote

17 / 20

BanBientotDispo.png

 

Publicités

7 commentaires sur « Ronces Blanches et Roses Rouges, Laetitia Arnould »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s