Insaisissable, Ne me touche pas

isaisAuteur : Tahereh Mafi

Edition : Michel Lafon Poche

Nombre de pages : 421

Prix : 7e

Genre : Dystopie, Science-fiction, Young Adult

Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un crime. Un accident. 264 jours sans parler. Ni toucher personne. Alors pourquoi Adam, celui qu’elle aime en secret depuis l’enfance vient-il partager sa cellule ? Et pourquoi semble t-il ignorer qui elle est ?

monavis

Comme pour beaucoup de livres, j’avais pas mal entendu parler de la saga Insaisissable. Les avis étant plutôt positifs, j’ai été curieuse de découvrir ce que ça allait donner. J’ai donc lu le premier tome et j’ai apprécié ma lecture. Ce n’est pas un coup de cœur, mais j’ai passé un agréable moment.

Le début du roman est assez déroutant. Juliette, une jeune adolescente, est enfermée entre quatre murs depuis 264 jours. Les premières pages du romans sont basées sur les ressentis de Juliette et comme vous pouvez vous en douter, lorsque l’on est enfermée depuis tout ce temps, sans parler, nos pensées sont un peu désordonnées. On nous explique au départ, que Juliette a un « don », si on peut appeler ça comme ça. En effet, la raison de son enfermement vient d’un accident qui a eu lieu des années plus tôt. Juliette, rien qu’avec son toucher, a tué un enfant, d’où le titre de ce premier tome d’ailleurs, « Ne me touche pas ». Comme toute dystopie qui se respecte (ahah), le monde n’est pas tel qu’on le connait. Dans Insaisissable, et j’ai trouvé ça intéressant, il semble que ce soit les Hommes qui aient fait de la Terre ce qu’elle est devenu. Il n’y a plus d’animaux, plus rien. Et c’est une organisation appelée le  » Rétablissement » qui règne maintenant en plusieurs secteurs sur la planète, et qui tente de rétablir l’ordre.

Je tiens à commencer cette chronique en parlant de la plume de Tahereh Mafi, qui est à la fois déroutante mais très jolie. Elle a vraiment su retranscrire les émotions de Juliette sur papier. Juliette est un personnage plein de contradictions, qui veut des choses qu’elle sait qu’elle ne peut pas avoir. Ce qui donne un style d’écriture assez original, avec des phrases barrées pour souligner les désirs enfouis de Juliette. Le style d’écriture est bourré de métaphores vraiment très belles. J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur, qui je trouve, est différente de tout ce que j’ai pu lire dans le genre Young-Adult auparavant. C’est un bon point !

Quant à l’histoire et l’intrigue, j’ai trouvé ça pas mal ! Malgré un début assez laborieux, le temps de s’habituer à ce style particulier, plus j’avançais dans ma lecture, plus je voulais en savoir plus. J’ai trouvé le récit très prenant, je ne me suis pas ennuyée. J’ai beaucoup aimé l’arrivée du personnage d’Adam. En effet, un jour, Juliette va se retrouver avec un compagnon de cellule, qu’elle semble connaître sans trop savoir d’où ni comment. Et on découvre petit à petit qui est ce mystérieux garçon et quel rôle il jouera dans la vie de Juliette. J’ai adoré ce personnage que j’ai trouvé très attachant. Les personnages sont un vrai plus dans ce roman, je les ai trouvé vraiment intéressants, surtout Juliette qui doit faire face à cette faculté qu’elle possède, qui peut être bonne comme mauvaise. On peut voir l’évolution de Juliette tout au long du roman. Très renfermée sur elle même au début, se sentant seule et aimée de personne, elle se libère de tout cela au fur et à mesure des événements et des rencontres qui changeront sa vie.

Bien-sûr, comme dans la majorité des cas, il y a le méchant de l’histoire, Warner. Alors que dire de Warner ? C’est le chef de la section du Rétablissement où se passe toute cette histoire. Il est le chef de son armée qu’il dirige de manière assez tyrannique. Et c’est le don de Juliette qui l’intéresse, il voit le potentiel de cette jeune fille qu’il veut utiliser comme une arme. Mais étrangement, je ne sais pas si Warner est un vrai méchant. Certains côtés de sa personnalité laissent entrevoir une sensibilité et un lien avec Juliette qui semble assez ambigu. A voir pour les prochains tomes !

J’ai trouvé la fin assez surprenante, ce qui paraît être de la dystopie et de la science-fiction à la base se transforme tout doucement en un autre genre si je puis dire et j’ai beaucoup aimé ça. Sans trop vous en dévoiler, il semblerait que l’auteur prenne un autre chemin quant aux prochains tomes. Je me trompe peut-être, je ne fais que supposer, mais si j’ai raison je serais ravie de la tournure que prendra la chose !

Pour conclure, je dirai que ce premier tome de la saga a plutôt été une bonne lecture pour moi, bien que l’on retrouve les éléments de base de toutes dystopies, à savoir un monde qui part en cacahuète, une organisation aux mauvaises intentions qui tente de reprendre le contrôle et des adolescents en rébellion contre le nouveau système ! MAIS, malgré tout cela, Insaisissable a su se démarquer par ce style d’écriture singulier et original et par cette fin surprenante et qui m’a plu. Je pense que je lirai la suite !

manote

4/5

 

Publicités

9 commentaires sur « Insaisissable, Ne me touche pas »

  1. J’ai beaucoup aimé insaisissable. Il est vrai que cela traîné en longueur mais je pense que c’est Warner qui donne toute sa dimension au roman. Personnellement Juliette m’a énervée par la suite mais je n’en dit pas plus. En tout cas c’est vraiment une super saga !!!

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai hâte de savoir ce qui va advenir de Warner, parce que j’avoue que c’est un personnage qui m’intrigue beaucoup ! C’est vrai que Juliette est parfois agaçante mais j’ai trouvé que dans ce tome la ça allait ! A voir dans les prochains tomes 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s