L’homme qui voulait rêver sa vie

lhomme

Auteur : Lionel Touzellier

Éditions: Autoédité

Nombre de pages : 255 (format epub)

Genre : Contemporain

« Qui a dit que la vie n’était pas un conte de fées ? »
Il était une fois un homme qui voulait passer sa vie enfermé dans sa bulle. Mais ça, lui rabâche-t-on, ça n’existe que dans les contes. Personne ne peut échapper à la réalité. Et effectivement, tôt ou tard, il est contraint de suivre un chemin qui n’est pas le sien. Les années passent et, un beau jour, sa conscience se réveille : il décide de reprendre les rênes de son existence.
Malheureusement, une tragédie vient bouleverser ses plans…
Quand le rêve et la réalité s’emmêlent, lequel, du hasard ou du destin, lui montrera la voie à suivre ?

monavis

 

Avant de donner mon avis sur ce livre, je tenais à remercier une fois de plus l’auteur, Lionel Touzellier, de m’avoir contacté afin de m’envoyer son dernier roman. Je le remercie d’autant plus que j’ai adoré ce livre, qui je trouve, véhicule énormément de messages très positifs, de messages d’espoir même. Ce roman m’a réellement touché.

Dans cette histoire nous suivons Antoine, un jeune homme qui a grandi modestement, dans une ferme avec ses parents et sa sœur. A l’école, Antoine semble avoir des capacités intellectuelles très développées. Remarqué par un professeur et encouragé par ce dernier, Antoine se dirigera vers l’économie et la finance, et grimpera rapidement les échelons, jusqu’à devenir un puissant Trader dans la ville de Londres. Tout réussi à Antoine, surtout financièrement, mais la pression qu’inflige ce métier lui pèse. Jusqu’au jour où un drame survient dans sa vie, un événement tragique qui changera tout pour lui. Antoine, désespéré et sur le point d’en finir avec sa vie, décide finalement de partir à Paris, à Saint Germain des Prés, un quartier dont son père disait qu’il avait «  la vertu de panser les blessures d’un homme, si profondes soient-elles« . Il tentera alors de se sauver lui, se sauver de son chagrin, mais également de sauver les autres…

Quand Antoine arrive à Saint Germain des Prés, c’est très rapidement qu’il prendra ses petites habitudes. Au détour d’une rue, il tombera sur un restaurant, « La comté« , qui deviendra vite son endroit préféré et quotidien, où il fera la connaissance de ses trois amis Eric, Marcel et Alain, qui seront très présents au cours de l’histoire. Antoine rencontrera aussi Amandine, une jeune fleuriste avec qui il prendra le temps de discuter presque tous les jours. Et au fur et à mesure, tout doucement, Antoine reprend plaisir à sortir, à côtoyer ces personnes auxquelles il commence à tenir réellement. 

Je n’aimerais pas trop en dire sur ce qui se passe dans ce roman, pour vous laisser le plaisir de le découvrir par vous même, mais vous constaterez que c’est avant tout une histoire de rencontres, d’heureux hasards qui peuvent vous redonner le goût de vivre. Ce livre nous fait prendre conscience de l’importance des rencontres que l’on fait dans nos vies, de l’impact que certaines personnes peuvent avoir sur nous. C’est un roman plein d’humanité, contant l’histoire d’un personnage terriblement attachant, rêveur, idéaliste et soucieux de faire le bonheur des personnes qui l’entourent. Car oui, faire le bonheur autour de lui, tel sera le nouvel objectif d’Antoine. Et c’est ce qu’il tentera de faire tout au long de cette histoire. Comment ? Vous le verrez par vous même. Tout le mal que se donne Antoine pour répandre la joie autour de lui et pour tenter, avec ses moyens, de rendre le monde meilleur, m’a bouleversé. Y parviendra t-il ?  Je me suis beaucoup retrouvée dans ce personnage, étant moi même une idéaliste, moi qui pense que tout pourrait être uniquement paix et amour, voir Antoine qui se bat pour faire de cet idéal une réalité m’a beaucoup plu et touché.

Je pense également que c’est un livre qui redonne espoir. Il montre qu’après un drame, nous pouvons nous relever et à nouveau être heureux, grâce à nous même mais aussi grâce aux autres. Mais pas que.. cette histoire redonne également foi en l’humanité. Nous savons tous que l’Homme peut se montrer cruel et capable du pire, mais ce roman nous fait oublier tout ça, au contraire, il met en avant la générosité et l’humanité de chacun. C’est également une histoire dénonciatrice de certains faits importants, je pense en particulier à la place des handicapés dans le monde du travail à travers le personnage d’Eric.. et tant d’autres.

Autre point que j’ai adoré, les références présentes ! Il y en a énormément, que ce soit des références à propos de Harry Potter, ou du Seigneur des anneaux, ou encore des chansons, des citations, même un poème ! J’ai beaucoup aimé tous les clins d’œil  pour ces œuvres tout au long de l’histoire.

En bref, vous devez lire ce livre. L’auteur m’avait dit qu’il s’agissait d’un livre qu’on peut qualifier de  » feel-good » et c’est complètement le cas. J’aimerais en dire beaucoup plus à propos de  » L’homme qui voulait rêver sa vie » , mais ça serait vous gâcher la surprise qu’a été ce roman pour moi. Je vous le conseille vivement, c’est une histoire qui rend heureux, qui donne le sourire, qui nous montre que l’altruisme existe encore bel et bien. Et pour finir, je dirai qu’un livre peut avoir un grand impact sur les gens, comme vous allez le voir grâce à l’histoire d’Antoine, et comme j’ai pu le constater, moi, en terminant « L’homme qui voulait rêver sa vie« .

manote

17 / 20

 

Publicités

9 commentaires sur « L’homme qui voulait rêver sa vie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s