Nil

nilAuteur : Lynne Matson

Édition : Pocket Jeunesse (PKJ)

Nombre de pages : 456

Prix : 17,90e

Genre : Jeunesse, Science-Fiction

 

Comment s’échapper d’une île qui n’existe pas ?

Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leadeur du clan des humains présents sur Nil.

Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l’île…

Il n’y en a qu’une par jour. Une seule personne peut l’emprunter. Pire encore, les adolescents n’ont qu’un an pour s’échapper. Sinon, c’est la mort.

Le compte à rebours a déjà commencé…

monavis

J’ai lu ce livre dans le cadre du challenge de l’amitié littéraire avec Pauline, alors c’est parti. !

J’étais tellement contente et excitée le jour où j’ai fait l’achat de Nil.  » Comment s’échapper d’une île qui n’existe pas ? » est la phrase écrite sur la couverture. Phrase pleine de promesses qui m’avait tout de suite attirée. C’est donc avec enthousiasme que je me suis plongée dans la lecture de Nil. Et malheureusement, ma lecture n’a pas été aussi bonne que je l’avais espéré. Mon avis sur Nil est assez mitigé. J’ai apprécié ma lecture tout en relevant des points très négatifs qui m’ont souvent dérangé pendant que je tournais les pages de ce livre. Je vous explique.

Charley, une jeune fille, se réveille nue, sur une île mystérieuse, livrée à elle même. La panique s’empare d’elle, et c’est dans ce paysage paradisiaque et hostile à la fois que Charley tentera de survivre. 12 jours s’écoulent avant que Charley ne fasse la rencontre de deux garçons, Jason et surtout… Thad. Charley qui se pensait seule sur cette île prend alors conscience qu’il y a d’autres personnes, tous de son âge ou presque, tous des adolescents arrivés ici de la même façon qu’elle. Thad est le leadeur de « la Cité » composée d’une vingtaine de personnes. Charley apprend alors la vérité à propos de cet endroit. Ils ont chacun un an et pas un jour de plus pour s’échapper. Mais comment ? Des portes. Des portes qui apparaissent n’importe où sur l’île à midi précisément. Des portes qu’il faut attraper en courant le plus vite possible afin de retourner chez soi. C’est donc dans cet environnement que nous suivons les aventures de Charley et de Thad. Les jours sont comptés et l’île n’a pas révélé tous ses secrets.

Quel résumé prometteur, n’est-ce-pas ? Je vais commencer par les éléments que j’ai aimé dans ce livre. Tout d’abord, l’environnement, Nil tout simplement. Le cadre est vraiment idyllique et paradisiaque. Une île déserte, des plages magnifiques, la forêt, la jungle. L’ambiance qui règne sur Nil m’a beaucoup plu. Tout sur Nil est paradoxal, tout est magnifique mais des choses terribles s’y cachent et y vivent. Nil c’est la beauté et c’est la peur à la fois. A l’intérieur de ces paysages somptueux vivent des animaux féroces et dangereux. Parfois l’île elle même semble parler à ses occupants, leur murmurant des choses à l’oreille, ricanant dans l’obscurité de la nuit. J’ai aimé ce paradoxe, et l’atmosphère qui règne sur cette île se fait lourde et inquiétante. Il faut se méfier des apparences, sous la beauté se cache bien d’autres choses. J’ai également aimé le fonctionnement de la Cité. Thad en est le leadeur et j’ai trouvé lorganisation des survivants très bien pensée. Chaque jour, certains partent à la recherche des portes. Celui a qui est destinée la porte du jour est accompagné d’un guetteur, qui devra être à l’affût afin de repérer les portes en question, et de deux soutiens en cas de problèmes. Chaque personne sur l’île a une tâche bien définie et chacun offre ses qualités et ses dispositions aux autres afin de faire marcher tout ce système. Ingénieux. J’ai trouvé tout cela fait de manière très intelligente. L’autre point extrêmement positif de Nil, c’est l’intrigue et le mystère. A première vue, pour s’échapper, il suffit juste d’attraper une de ces étranges portes. Mais si c’était plus que ça ? Charley se chargera de découvrir les mystères de cette île qui paraît plus complexe que cela. Bien-sûr je ne vous dit rien et vous laisse découvrir, ce ne serai pas intéressant sinon !

Dans Nil, nous avons des chapitres alternés. Thad et Charley parlent à tour de rôle, ce que j’ai beaucoup apprécié car avoir plusieurs points de vues est toujours intéressant et nous en dévoile plus sur le ressenti de ces deux personnages. N’oublions pas que leurs jours sont comptés. 1 an. Et à chaque début de chapitres, l’auteur nous rappelle combien de jours il reste à Charley et à Thad, et c’est avec suspens et tension que nous comptons les jours avec eux. Nous avons peur tout comme eux lorsque nous constatons que le jour 365 arrive très rapidement. J’ai adoré ça, c’est comme si nos jours à nous lecteurs étaient comptés également, cela nous plonge encore plus dans l‘attente et le suspens du dénouement final. Parviendrons t-ils à s’échapper ?

L’auteur ne ménage pas son lecteur. Tout n’est pas rose dans ce roman, et tant mieux. Beaucoup d’action, de rebondissements, de situations dangereuses et surtout… beaucoup de morts. Je ne vous spoil pas, ne vous en faites pas. Mais j’ai beaucoup aimé le fait que l’auteur ne fasse pas de ses personnages des survivants parfaits à tout prix. Le danger rôde et le danger frappe, à plusieurs reprises, ce qui ajoute au « réalisme » et à l’horreur de la situation je trouve.

Passons maintenant à ce que je n’ai pas aimé dans ce livre, malheureusement. Ce n’est que mon avis bien-sûr. Tout d’abord, la romance. Moi qui aime les romances en temps normal, et bien cette fois, ça a été le gros point noir pour moi. Je m’attendais à un roman d’aventures uniquement, et pas à une romance aussi développée et aussi présente tout au long de l’histoire. Finalement je me pose la question suivante : comment qualifier Nil ? Est-ce un roman d’aventure et de science-fiction ou est-ce une romance ? Bien-sûr, les romances ne me dérangent pas, au contraire. Mais ici, tout arrive si vite, c’est beaucoup trop précipité. La relation entre Charley et Thad commence très très tôt dans le roman, perdant toute crédibilité. En plus de cela, parlons des clichés. Charley trouve que Thad a le physique d’un garçon tout droit sorti d’un roman à l’eau de rose et Thad pense que Charley est la plus belle fille qu’il n’ait jamais vu. Tout cela dans les premières secondes où ils se rencontrent. Non, non, non ! Pourquoi si vite et pourquoi si cliché ? Dommage. La romance prend énormément de place, même toute la place pour ainsi dire. J’aurais préféré qu’on se concentre plus sur l’intrigue qui est tellement intéressante et pleine de mystère plutôt que sur Charley et Thad qui s’embrassent à longueur de temps.

J’ai également constaté quelques ressemblances avec la trilogie du Labyrinthe de James Dashner. D’habitude, je n’aime pas comparer les livres entre eux. Chacun a sa propre histoire et sa propre intrigue mais c’est vrai que des similitudes avec le Labyrinthe apparaissent souvent dans Nil et ont été assez flagrantes pour moi. Bon, ce n’est pas si grave étant donné que j’avais beaucoup aimé le Labyrinthe. Concernant la plume de l’auteur, je l’ai trouvé fluide et très agréable. Au début j’avais beaucoup de mal à me plonger complètement dans ma lecture, reposant très souvent le bouquin pour les raisons que j’ai évoqué plus haut. Mais plus les jours passent dans la vie des protagonistes plus les pages se tournent rapidement pour nous lecteurs.

D’après ce que j’ai entendu Nil n’est que le premier tome d’une trilogie. Mais à la fin de Nil, nous avons une vraie fin qui clôture bien ce premier tome. Il n’est donc pas indispensable de continuer avec le deuxième tome si nous n’en avons pas envie, mais il est vrai que cette fin donne tout de même assez envie d’en savoir plus car Nil n’a pas révélé tous ses secrets. Est-ce-que je me laisserai tenter par le deuxième tome ? Je ne sais pas, j’attends qu’il sorte pour le savoir. Malgré quelques points négatifs, je vous conseille quand même Nil qui reste tout de même une aventure palpitante pleine de suspens.

Et vous, qu’en avez-vous pensé?

manote

3/5

Publicités

5 commentaires sur « Nil »

  1. Je suis en train de le lire et j’ai pour l’instant un avis très mitigé moi aussi …
    Déjà j’ai moyennement aimé le fait qu’on entre directement dans le vif du sujet, on ne connait pas la vie de l’héroïne avant et ça m’a empêché de m’attacher à elle je pense … Ensuite lorsqu’elle découvre enfin des humains sur Nil après 12 jours de survie, la première chose à laquelle elle pense est que le mec est sexy … Sérieux? C’est tellement cliché, comme tu dis!
    Bon après je n’en suis qu’au premier quart du livre, je vais attendre de voir ce qu’il se passe par la suite avant de donner un avis définitif ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Je vois que nous pensons pareil ! C’est vrai qu’il y a pas mal de clichés et c’est dommage, car l’intrigue est vraiment bien ! En tout cas je serai curieuse de connaître ton avis une fois que tu auras terminé ce livre !

      Aimé par 1 personne

  2. Hmmmmm … comment dire que … J’ai ce livre sur ma PAL, et il fera très probablement partie de ma PAL de Juin. Mais j’ai entendu tellement d’avis mitigé concernant ce bouquin que je commence à croire qu’effectivement il n’est pas aussi bien qu’il pourrait l’être … La phrase d’accorche était vraiment intrigante, je suis entièrement d’accord avec toi à ce niveau là ! Et le résumé … La même !

    Mais bon … si les protagonistes passent leurs temps à se bécoter …
    Je lirais tout de même ce premier tome histoire de me faire ma propre opinion 😉

    Aimé par 1 personne

    1. A côté de l’histoire d’amour il y a quand même une intrigue sympathique alors ce n’est pas si mal ! Mais je trouve la phrase d’accroche et le résumé beaucoup trop prometteur par rapport à ce que c’est réellement ! En tout cas j’ai hâte d’avoir ton avis ! 😊

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s